Stef Binon, humoriste de one woman sit-up show

Écrit par Nicolas de mobee travel le 1 oct. 2020 11:30:00

Petite, Stéphanie Binon ne se destinait pas à devenir humoriste. Pour la citer, elle ne voulait étonnamment pas non plus devenir tétraplégique. Passionnée de gymnastique, elle pratiquait cette passion dans une filière sport-étude. Lorsqu'elle revient sur cette période de sa vie, pendant laquelle ce sport occupait une grande place, elle explique qu'elle voulait réaliser des prouesses de plus en plus impressionnantes, avec de moins en moins d'accompagnement. Jusqu'à l'accident qui, à l'âge de 14 ans, la conduisit à vivre dans un fauteuil roulant. Et c'est ce qu'elle fait, depuis maintenant plus de 30 ans.

Bien entendu, ses plans pour le futur impliquant d'enseigner cette discipline qu'elle aimait tant, elle dut en changer. Elle s'est alors tournée vers les sciences économiques, à contre-coeur. On observe pourtant déjà chez elle une volonté d'aller de l'avant, de manière autonome, malgré les difficultés.

En effet, en écoutant Stef Binon parler, on comprend tout de suite que c'est une femme indépendante. Et pour cause : à 18 ans, alors que son accident était encore assez récent, sa maman a tout de suite voulu qu'elle prenne son envol en vivant seule. Et bien que sa famille soit extrêmement importante pour elle, elle évoque également son besoin de rester seule de temps en temps. Cette caractéristique semble se léguer de mère en fille, puisque sa petite Lou a elle aussi un caractère bien trempé, malgré leur relation fusionnelle !

Publication de @stefbinon sur Instagram

Stéphanie envisage alors beaucoup d'autres métiers pour sa future carrière. Ingénieur du son, camérawoman, criminologue, médecin... Son handicap représente une barrière pour toutes ces possibilités. L'idée de devenir avocate lui a elle aussi traversée l'esprit, mais les études théoriques ne lui ont jamais vraiment plu. Stef Binon aime le concret et c'est au sein d'une école basée sur les stages et la pratique, dans le domaine de la communication, qu'elle trouve d'abord son bonheur.

Elle a donc communiqué, dans tout un tas de domaines : d'abord dans le secteur de la mode, chez un importateur de vêtements. Elle rencontre alors régulièrement des difficultés liées à l'accessibilité et comprend qu'en se tournant vers le domaine du handicap, elle évoluerai automatiquement dans un environnement plus adapté, avec des personnes plus ouvertes à sa différence. Elle travaille alors dans de nombreuses associations et fait le tour des mairies de Belgique pour sensibiliser au handicap. Cela lui a énormément plu et elle ne regrette aucune de ses expériences, même pas ses petites erreurs de parcours.

Ainsi, si l'on doit envier ne serait-ce qu'une seule des qualités de Stef Binon, c'est sa capacité à rebondir et à utiliser sa positivité pour se sortir de toutes les situations, même les plus compliquées. Parmi ces dernières, on trouve la fois où, il y a neuf ans, elle a quitté sa Belgique natale avec son mari, pour repartir de zéro alors qu'ils étaient en grande difficulté. C'est à Mèze, dans le Sud de la France, qu'ils décident de s'installer. L'adaptation de la petite famille, composée du couple et de Lou, alors âgée de treize mois, n'a pas été facile. C'est au cours de cette période que Stéphanie, qui occupait alors le job de maman à plein temps, décide de reprendre l'écriture, activité qu'elle a toujours appréciée.

Stef Binon démarre alors sa vie d'artiste. Elle crée d'abord son blog, Handinary Stories. Directement, elle choisit la voie de l'humour décalé pour évoquer sa vie d'handi et ses anecdotes quotidiennes. Son objectif ? Apporter un regard nouveau sur le handicap, montrer qu'on peut en rire. Elle essaie aussi de se montrer utile à la communauté des personnes à mobilité réduite en testant différentes innnovations et en montrant qu'on peut être en fauteuil roulant et effectuer tout un tas d'activités (plongée sous-marine, randonnée en fauteuil roulant, parapente).

Page d'accueil d'Handinary Stories, le blog de Stef Binon

 

En parallèle, Stéphanie se rapproche d'un autre de ses centres d'intérêts qu'elle n'avait pas encore pris le temps d'explorer : le théâtre. Mais le théâtre classique, ce n'est pas pour elle, alors elle entre dans une compagnie d'improvisation. Elle se rend compte qu'elle adore le contact avec le public et a un déclic : toutes ces anecdotes qu'elle raconte dans son blog, peut-être qu'elle pourrait également les raconter sur scène. En 2018, après deux ans de cours de théâtre, Stef Binon expliquait déjà dans une interview de Midi Libre que son rêve était de monter un spectacle de stand-up (en version assise, évidemment). Elle en parle à Amélie Gonzales, sa professeur de théâtre, qui devient sa metteuse en scène. C'est alors qu'est né le concept du "one woman sit-up show".

À travers ses spectacles, Stéphanie poursuit toujours le même objectif que dans son blog, avec l'interaction avec le public en bonus. Elle veut faire plaisir, sourire, faire rire. Mais elle veut aussi émouvoir et avant tout, elle veut parler du handicap. "Je raconte des histoires de la vie de tous les jours, qui pourraient arriver à n'importe qui mais sont rendues un peu extraordinaires par le handicap", explique-t-elle à TV Mèze. Cela permet aussi de montrer aux personnes qui ne souffrent pas d'un handicap qu'ils la mettent parfois dans des situations compliquées sans même s'en rendre compte, et donc de leur ouvrir les yeux. Beaucoup d'exemples y passent, dont celui, classique, de la place de parking, ou celui, plus original, de la fois où elle est tombée dans sa douche et a dû se relever seule en mode "warrior".

Petit à petit, Stef Binon participe à l'évolution de la situation des personnes en situation de handicap dans la société, tout comme nombre d'autres influenceurs qui arrivent à se frayer un chemin pour élever leur voix grâce aux réseaux sociaux. Elle le dit, il y a encore  beaucoup d'améliorations à effectuer, par exemple en ce qui concerne la représentation du handicap dans les médias ou dans la politique, mais surtout au niveau de l'accessibilité : "tant que l'accessibilité ne sera pas parfaite, rien ne sera parfait". L'équipe de mobee travel ne peut que l'approuver sur ce point 😉

Elle est optimiste : les prises de conscience se font, les regards évoluent. Mais sur ce point, Stef Binon évoque surtout l'évolution de son propre regard sur sa situation, que ce soit au niveau personnel ou professionnel. C'est le fait de ne plus être en colère qui lui a permis de casser la barrière du handicap et de faire en sorte que celui-ci ne prime pas sur le reste dans ses relations sociales. C'est ce qui lui permet de clamer aujourd'hui sur scène : "Je suis un aimant à mec ! Alors après, je ne sais pas si c'est grâce à moi, au fauteuil... ou des deux !"

Récemment, le spectacle a été diffusé en vidéo par Talentéo : c'est l'occasion de le visionner pour ceux qui souhaitent rire et s'instruire ! On trouve aussi des sketchs inédits  et pédagogues, les "micro-fauteuil" 🎤 L'occasion pour Stef Binon de répondre (avec humour, évidemment) à des questions que tout le monde se pose !

Alors, il semblerait qu'à la fameuse question "peut-on rire de tout ?", Stef Binon ait déjà trouvé sa réponse. Et vous, qu'en pensez-vous ?

À bientôt !

L'équipe de mobee travel 🐝

Sujets: handicap, PMR, inspirant, influenceuse, humour, accessibilité

Pour échanger sur cet article, vous pouvez publier un commentaire.

A propos de mobee travel

mobee travel est la première plateforme de réservation de vacances dédiée aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite. Nous gérons pour nos utilisateurs la partie médicale de leurs vacances. Grâce à nous,  les soucis c'est fini ! 

Chaque semaine, nous publions un nouvel article concernant l'accessibilité d'une ville. Vos vacances accessibles commencent ici 😎

Recevez nos articles par e-mail

Articles récents