ElsaMakeup : une YouTubeuse qui sensibilise en douceur

Écrit par Nicolas de mobee travel le 13 août 2020 10:30:00

« Ce n’est pas parce qu’on est en fauteuil que la vie s’arrête et qu’on ne peut plus rien faire, il faut juste aménager les choses différemment, les adapter, bien s’entourer, mais rien n’est impossible dans la vie. » Voici la leçon que nous tirons de l’histoire de la YouTubeuse et influenceuse ElsaMakeup, dont le parcours est aussi étonnant qu’inspirant.

  • Coup de cœur

L’équipe de mobee travel s’est laissée charmer par l’accent chaleureux d’Elsa, originaire de Mont-de-Marsan, dans le Sud-Ouest de la France. Cette jeune femme pétillante et passionnée par le monde de la beauté a décidé en 2010 d’ouvrir sa chaîne YouTube. Elle n’imaginait pas une seule seconde que dix ans plus tard, elle aurait presque 100 000 abonnés sur YouTube et followers sur Instagram. Avec beaucoup de naturel, Elsa nous invite dans son univers car ce qui compte le plus pour elle, c’est la proximité avec ses abonnés. Vlogs, tutos, tests de produits, voyages, haul et lookbooks… En s’adressant principalement à un public féminin, Elsa explore des thèmes variés, qui ont comme point commun de nous donner l’impression d’écouter les conseils de notre grande sœur pour se faire belle.

Cependant, Elsa ne se cantonne pas au métier de YouTubeuse ! Consciente de la chance qu’elle a de pouvoir vivre de sa passion, elle a multiplié les projets en fondant par exemple sa propre marque de maquillage ElsaMakeup et en publiant en 2016 son livre. Dans Mes secrets, publié chez M6 Éditions, elle retrace sa vie et son parcours mouvementé depuis la découverte de sa maladie rare, la dysplasie spondylo-épiphysaire-métaphysaire. Un livre qui décrit comment Elsa s’est forgée, malgré les difficultés, pour devenir la femme forte et pleine de volonté qu’elle est aujourd’hui. Car oui, elle se déplace en fauteuil roulant depuis l’âge de 14 ans.

Photo extraite du compte Instagram @elsamakeup

  • Une jeune femme… comme les autres

Après avoir subi une dizaine d’opérations de ses quatre ans à ses douze ans, Elsa a pu marcher pendant quelques années. Un bonheur de courte durée, puisqu’elle se fait opérer en 2005 pour tenter de remédier à une scoliose qui la faisait énormément souffrir. Une opération dont elle ressortira, sans même en connaître la raison, paraplégique.

Si nous avons tant été touchés par son histoire, c’est parce qu’Elsa est un modèle en ce qui concerne les nouveaux départs. Elle a su rebondir et faire en sorte de vivre une vie heureuse. « Peu importe le handicap, il faut juste se battre deux fois plus qu’une autre personne, tout est question de volonté. Ce n’est pas pourtant que la vie n’est pas belle, elle peut l’être, il faut juste se donner les moyens. », confie-t-elle dans une vidéo BRUT en 2018. Elle explique également que sa chaîne YouTube a été salvatrice pour elle, en lui redonnant la confiance dont elle manquait à l’époque et en lui prouvant qu’elle pouvait vivre son rêve.

Cependant, en parcourant les vidéos de sa chaîne, vous ne trouverez pas des centaines de témoignages concernant son handicap, de vidéos de sensibilisation ou de grands discours sur les injustices qu’elle rencontre. Vous pourriez même ne pas vous rendre compte tout de suite qu’Elsa est en fauteuil. Vous trouverez tout simplement les conseils et les aventures d’une femme fascinée par le monde de la beauté. L’ouverture de sa chaîne avait d’ailleurs pour but de mettre de côté son handicap : pendant des années, elle ne l’évoque pas car elle ne veut pas que cela la définisse. Elle veut être « juste Elsa, et pas Elsa avec son fauteuil et tous ses bagages ».

Mais au fil du temps, le lien qu’elle a créé avec ses abonnés est devenu très fort et ces derniers se montraient ouverts et rassurants. Elle a donc décidé de sauter le pas et de parler du fauteuil qui l’accompagne dans ses déplacements dans une vidéo intitulée « Mon histoire ». Puis, elle a témoigné à nouveau il y a cinq mois, dans « Paralysée depuis 15 ans, on en parle 🙂 ». En 2014, quand Elsa se fait opérer une nouvelle fois pour faire disparaître les fortes douleurs provoquées par sa scoliose, elle reçoit des milliers d’encouragements de la part de ses fans pendant sa convalescence. De quoi redonner confiance à la YouTubeuse et l’accompagner dans cette opération, qui s’avère être une réussite.

Vidéo "Mon histoire", par elsamakeup

Vidéo "Paralysée depuis 15 ans, on en parle", par elsamakeup

Dans un article de Sud-Ouest, en 2016, Elsa déclare : « même si je ne le dis pas facilement, je le pense : je tiens une belle revanche sur la vie ». Une histoire qui fait du bien et qui met du baume au cœur.

  • Faire entendre sa voix, en douceur

Lorsqu’elle évoque son handicap, Elsa ne parle évidemment pas que des bons côtés. Par exemple, elle décrit à Cosmopolitan, dans un article publié en 2019, le combat que certaines actions anodines du quotidien (comme ouvrir une fenêtre ou une porte), représentent pour une personne en fauteuil roulant. Elle est évidemment consciente de la nécessité d’agir pour l’inclusion des personnes handicapées et du rôle qu’elle peut jouer dans l’impulsion du changement, lorsqu’elle déclare pour BRUT : « Je suis consciente que ma voix peut impacter sur bien des choses et si ma parole peut servir, alors je m’en servirai volontiers ». Et elle enchaîne en évoquant les problèmes d’accessibilité de notre capitale française, qui manque d’infrastructures et où les places réservées pour les personnes à mobilité réduite sont existantes, mais souvent occupées.

Elsamakeup sensibilise également ses abonnés lorsqu’elle en a l’occasion, par exemple lorsqu’elle parle en story de l’accessibilité à Londres : « nos petits anglais sont extrêmement gentils, très polis, quasiment tout est accessible ». Une nouvelle preuve du retard pris par la France et sans que cela ne constitue le cœur de son contenu, la voix de la jeune femme permet d’informer le grand public sur des sujets qui leur sont souvent inconnus.

Au final, en découvrant les vidéos et l’histoire d’ElsaMakeup, on est surtout conquis par la subtilité de la sensibilisation qu'elle opère concernant le handicap. En regardant ses vlogs, on adopte la perspective de quelqu’un qui se déplace, avec sa caméra, à un niveau beaucoup plus bas que ce qu’un valide est habitué à apercevoir. On apprécie le montage de qualité de ses vidéos lookbooks, dans lesquels elle montre ses nouvelles trouvailles vestimentaires depuis son fauteuil. Les valides peuvent donc, d’une certaine façon, se mettre à la place d’une personne à mobilité réduite et expérimenter le monde sous cet angle.

Et avant tout, ce que l’on voit tous, c’est une femme pleine de vie, qui partage ce qu’elle sait faire et ce qu’elle aime, en étant tout simplement elle-même.

À bientôt !

L’équipe de mobee travel 🐝

Sujets: handicap, PMR, Youtubeuse, inspirant, influenceuse, beauté, célébrité

Pour échanger sur cet article, vous pouvez publier un commentaire.

A propos de mobee travel

mobee travel est la première plateforme de réservation de vacances dédiée aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite. Nous gérons pour nos utilisateurs la partie médicale de leurs vacances. Grâce à nous,  les soucis c'est fini ! 

Chaque semaine, nous publions un nouvel article concernant l'accessibilité d'une ville. Vos vacances accessibles commencent ici 😎

Recevez nos articles par e-mail

Articles récents